03.03.2016
EVS Translations HotDog  XS

Hot-dog – Mot du jour

La plupart des gens pensent que le hot-dog est né aux États-Unis. Si c’est bien Outre-Atlantique qu’il a vu son succès exploser en tant que cuisine de rue très prisée par la classe ouvrière, le hot-dog a en fait été importé d’Allemagne.

Alors que la ville de Francfort fêtera l’an prochain le 530e anniversaire du hot-dog, intéressons-nous à l’histoire brûlante de cette saucisse servie dans un petit pain.

La saucisse est l’une des plus vieilles formes d’aliment transformé. Au IXe siècle avant notre ère, Homère en parlait déjà dans son Odyssée.

Cependant, le véritable prédécesseur du hot-dog, une saucisse de Francfort servie dans une caissette en fer-blanc, ne fut produit pour la première fois qu’en 1852, par un boucher de Francfort bien évidemment.

Les immigrants allemands emportèrent logiquement leurs saucisses avec eux en Amérique et, les premières saucisses allemandes furent vendues dans les rues dès les années 1860, avec du pain de mie et de la choucroute. À cette époque, la saucisse était connue sous son nom allemand dachshund, littérallement « teckel » (en raison de sa forme).

Plusieurs histoires circulent sur l’identité de l’inventeur de cette saucisse servie dans un petit pain, mais toutes s’accordent sur un point : c’était un Allemand. Les deux histoires les plus plausibles attribuent cette invention à Charles Feltman, un boulanger qui ouvrit le premier stand de hot-dogs de Coney Island, à Brooklyn, et qui à la fin des années 1860 servait des saucisses dans un petit pain, ou à Antonoine Feichtwagen, un marchand ambulant qui, dans les années 1880, eut l’idée de mettre une saucisse dans un pain coupé en deux et de la vendre dans les rues du Missouri.

Dans tous les cas, quelqu’un eut l’idée de permettre aux consommateurs de manger une saucisse chaude sans se brûler les doigts et donna naissance au hot-dog.

Son nom peut s’expliquer par un raisonnement logique ou par un jeu de mot. En effet, la consommation de viande de chien n’avait rien de rare en Allemagne et le terme dog est utilisé depuis les années 1880 aux États-Unis pour désigner une saucisse, même si les blagues sur la viande de chien et la saucisse sont bien plus vieilles. Le mot hot dog utilisé en référence à cette saucisse fit son apparition dans différents magazines et journaux américains dans les années 1890.

Un article du Daily Press de Paterson (New Jersey) du 31 décembre 1892 confirme à la fois l’origine du nom et la popularité des hot-dogs à cette époque : « Une saucisse de Francfort entourée d’un petit pain semble toujours combler un petit creux quand il se fait sentir. Le garçonnet est tellement habitué à ce genre de repas, qu’il l’appelle un « hot-dog ». « Hé, Monsieur, donnez-moi vite un hot-dog » cria un gamin aux rouges roses à l’homme, à la grande surprise d’un reporter qui passait par-là la nuit dernière. Le « hot-dog » fut rapidement glissé dans l’entaille d’un petit pain, une dose moutarde fut ensuite étalée sur la saucisse avec une lame plate en bois et la commande servie. »

À cette époque, le terme hot dog désignait également les frimeurs qui faisaient étalage de leur style et de leur savoir. Dans le numéro du 18 octobre 1894 du magazine Wrinkle de l’Université du Michigan, il fut utilisé pour la première fois pour désigner un étudiant d’université bien habillé, une fashion victim.