03.06.2015
solutions  XS

La traduction ne suffit pas ? Des solutions informatiques pour vos documents traduits

Cet article en quatre parties s’intéresse à l’application des technologies de l’information dans le secteur de la traduction ou, plus précisément, à ce que nous appelons la technique de la traduction. La première partie s’intéresse au domaine en pleine expansion de la technique de la traduction et plus précisément à la tâche des techniciens de la traduction. La deuxième partie explique plus en détails les solutions que les techniciens de la traduction d’EVS Translations offrent à leurs clients. La troisième partie contient des conseils pratiques quant à la préparation des documents à traduire nécessitant un travail de PAO. Enfin, dans la quatrième partie, nous ferons connaissance avec un des techniciens de la traduction d’EVS Translations qui nous parlera de son travail, entre la création de vidéos d’animation et la maîtrise de quatre langues.

Partie I : des solutions informatiques pour votre traduction

Le problème avec la traduction

L’année dernière, le magazine d’affaires américain Inc., qui s’intéresse aux entreprises en pleine croissance, a classé le secteur de la traduction comme un des meilleurs secteurs pour lancer une affaire. Il mettait l’accent sur les moteurs de croissance positifs, parmi lesquels la demande constante de traduction de la part des entreprises en quête d’internationalisation. Ce secteur a réussi à conserver sa croissance même lors du dernier ralentissement économique mondial. La situation se présente bien.

Cependant, dans son article complémentaire pour le magazine, intitulé Lost in translation? There’s a whole industry to help, Jill Krasny observe que, malgré ces perspectives positives, « la marchandisation est un frein important dans ce secteur ». Le problème, c’est que les consommateurs ont du mal à faire la différence entre les produits et les services et prennent les décisions d’achat en se basant uniquement sur le prix. Le secteur de la traduction peut sembler attractif, mais à moins que vous ne puissiez offrir des solutions et aller au-delà de la traduction des textes afin de jouir d’un avantage concurrentiel, vous n’irez pas assez loin sur la chaîne de valeur et risquez de ne pas survivre.

Une dernière traduction allemand-anglais. Un peu de PAO avec ça ?

Il y a, dans le secteur de la traduction, une demande croissante pour des projets complexes nécessitant l’expertise et les ressources des techniciens de la traduction. Les clients ne veulent parfois pas envoyer de fichier Word et veulent pouvoir travailler avec des formats de fichier différents. Ils veulent une brochure prête à être imprimée, pas une simple traduction du texte. Pouvez-vous également nous aider à traduire un site Internet ? Impliqué dans les aspects technologiques de la traduction, sans être chargés cependant du travail linguistique, les techniciens de la traduction peuvent travailler dans les domaines suivants :

  • mise en forme,
  • publication assistée par ordinateur,
  • mémoire de traduction,
  • sous-titrage et voice-over, et
  • traduction de sites Internet.

Ces services supplémentaires ajoutent de la valeur pour le client. De plus, la réponse qu’un prestataire de services de traduction peut apporter à ces demandes peut lui permettre de se démarquer des concurrents du marché. EVS Translations excelle dans le domaine de la technique de la traduction. En effet, nous disposons, au sein de chacun de nos bureaux internationaux, d’équipes de techniciens de la traduction compétents et ne sous-traitons pas ces processus. Nos équipes peuvent répondre immédiatement aux changements de besoins et résoudre les éventuels problèmes. Par ailleurs, elles peuvent communiquer directement avec les chefs de projet et les traducteurs. La qualité de la traduction n’en est que meilleure et le client plus satisfait de l’ensemble de la prestation.

Dans la deuxième partie, nous nous intéresserons de plus près aux cinq volets de la technique de la traduction et à ses avantages pour les clients.